Écoutez , Téléchargez et Partagez le meilleur de la Musique Camerounaise...
Suivez nous
logo kmermixdj

Actualités

Accueil  Société  Euro 2021 : l’équipe de France s’incline aux tirs au but face à la Suisse (3-3, 4-5 t.a.b) et quitte la compétition en huitième de finale

 Euro 2021 : l’équipe de France s’incline aux tirs au but face à la Suisse (3-3, 4-5 t.a.b) et quitte la compétition en huitième de finale

Actualités Kmermix's dj: Euro 2021 : l’équipe de France s’incline aux tirs au but face à la Suisse (3-3, 4-5 t.a.b) et quitte la compétition en huitième de finale
29 Juin 2021

L'équipe de France chute de son piédestal. Championne du monde en titre, en quête d'un doublé Mondial-Euro, elle s'est inclinée ce lundi 28 juin en huitième de finale face à la Suisse (3-3, 5-4 t.a.b.) au terme d'une rencontre totalement folle qui s'est étirée jusqu'au bout de la nuit à Bucarest. À 0h45 heure locale, les Bleus sont tombés dans le gouffre d'une élimination, qu'ils ont contemplée de près pendant une bonne heure avant de relever la tête.

Ils avaient égalisé et filaient tout droit vers une victoire qui semblait évidente à 3-1, lorsque Paul Pogba avait nettoyé la lucarne de Yann Sommer à quinze minutes de la fin de la rencontre (75e). C'était sans compter sur l'abnégation des Suisses, revenus dans les derniers instants de la rencontre grâce à des buts de Haris Seferovic (81e) et Mario Gavranovic (90e). Avant qu'ils n'achèvent les Français aux penalties suite à un tir au but raté de Kylian Mbappé.

Des émotions en pagaille

Une situation cruelle pour le joueur du Paris Saint-Germain. Un dernier renversement de situation car il n'était donc question que de cela ce soir à la National Arena de Bucarest. Avant la rencontre, plusieurs supporters français nous confiaient être sceptiques après les performances des Bleus en phase de groupes. Ils ont eu raison de douter. Pendant une heure, les Bleus n'ont pas vu le jour, menés au score par les Suisses. C'était avant que le trio Mbappé-Griezmann-Benzema, qui s'est constamment cherché depuis le début de la compétition ne se trouve enfin en l'espace de quelques instants.

En trois minutes, "KB9" a redonné l'avantage aux Bleus sur deux actions décisives de Kylian Mbappé (57e, 59e). L'équipe de France était repassée devant, alors qu'elle flirtait avec le vide trois minutes plus tôt. Hugo Lloris avait arrêté un penalty de Ricardo Rodriguez (54e) et Raphaël Varane avait sauvé sa défense sur une action dangereuse des Suisses (50e). Ces derniers, pas forcément convaincants depuis le début de la compétition, ont réalisé le meilleur match de leur Euro.

Une élimination qui fait tache

Ils ont parfaitement profité du changement tactique de Didier Deschamps, qui a choisi pour ce match de passer à trois défenseurs. Un dispositif différent pour gêner les Suisses, comme l'avait expliqué le sélectionneur des Bleus dimanche en conférence de presse. Les joueurs de la Nati n'ont pas du tout été embêtés et ont même appuyé là où ça fait mal côté Bleu depuis le début de la compétition : dans le couloir droit de Benjamin Pavard.

C'est de là qu'est venue l'ouverture du score de Seferovic (15e) alors que le latéral  des Bleus n'a cessé de communiquer avec Varane pour trouver des solutions et combler l'hémorragie sur son côté. Deschamps a réagi à la 35e minute de jeu, passant à quatre derrière, avec les effets que l'on connaît en début de deuxième période. Cela n'aura pas suffi, malgré une dernière frappe de Kingsley Coman sur la barre (90e). Les Bleus n'ont pas su trouver non plus la faille en prolongation à l'image d'une frappe de Pavard sortie par Sommer (95e), et de deux occasions consécutives manquées par Mbappé (109e, 110e).

C'est donc aux penalties qu'ils s'inclinent, et cette fois Hugo Lloris n'est pas parvenu à en arrêter un seul. Pour l'équipe de France championne du monde et finaliste du dernier Euro, cette élimination dès les huitièmes de finale fait tache. Les 1 700 supporters français venus à Bucarest ne s'attendaient certainement pas à vivre de telles émotions et une défaite des Bleus dans la National Arena. Didier Deschamps et ses joueurs non plus d'ailleurs. Vendredi, ce sera bien la Suisse qui affrontera l'Espagne en quart de finale à Saint-Pétersbourg.