Écoutez , Téléchargez et Partagez le meilleur de la Musique Camerounaise...
Suivez nous
logo kmermixdj

Actualités

Accueil  Société  SOCIÉTÉ : MIMI MEFO-ARMÉE CAMEROUNAISE : MANIPULATION OU ARCHANEMENT ?

 SOCIÉTÉ : MIMI MEFO-ARMÉE CAMEROUNAISE : MANIPULATION OU ARCHANEMENT ?

Actualités Kmermix's dj: SOCIÉTÉ : MIMI MEFO-ARMÉE CAMEROUNAISE : MANIPULATION OU ARCHANEMENT ?
04 Oct. 2019

Récemment incarcérée à la prison centrale de New-Bell à Douala pour avoir accusé l’armée d’être à l’origine de la mort du révérend pasteur américain tué lors d’une attaque des séparatistes ambazoniens, l’ex-journaliste d’Equinoxe Télévision Mimi MEFO a encore récidivé hier en publiant sur sa page Facebook « Mimi Mefo info » en accusant l’armée camerounaise de manipulation de l’opinion lors d’une conférence de presse.

                   Écrouée puis relaxée, sous décision de la plus haute éminence politique camerounaise, S.E Paul BIYA, après avoir accusé la grande muette à tort ; La consœur Mimi Mefo a publié hier 03 octobre 2019 sur sa page un post dans lequel  elle écrit : « L’armée informe la presse et montre de mauvaise images de meurtres humains ‘’commis ‘’ par les combattants séparatistes. ». Suite à cette récidive, nous nous interrogeons sur les véritables motivations de cette dernière. Est-elle manipulée par des forces tapies dans l’ombre visant à jeter le discrédit sur notre valeureuse, souveraine et républicaine armée ? Ou alors, elle s’est donnée pour mission personnelle, de se lancer en guerre contre les vaillants soldats qui se battent de jour comme de nuit, sous le soleil tout comme sous la pluie, contre vents et marées  pour sauvegarder l’intégrité et l’honneur de notre beau et cher pays ? Peut-être qu’après un bref séjour passé en milieu carcéral, elle aurait accumulé de nombreuses frustrations qui l’auraient détourné de sa véritable mission de journaliste : celle d’informer ? En ce moment, où tous les camerounais se sont levés comme un seul homme pour trouver une solution pour ramener la PAIX dans le « NO-SO », Nous avons tous, le devoir de « vérité » et de « patriotisme ».